Une économie postcoloniale

Héritage de la société coloniale, les richesses dans les DOM restent concentrées entre les mains de quelques familles, généralement descendantes des grands propriétaires des plantations.

Olivier Doubre  • 26 février 2009 abonné·es

Françoise Vergès rappelait dans un ­article paru dans Mémoire postcoloniale en France [[Sous la direction de Nicolas Bancel et Pascal Blanchard, Autrement, 2008.]] et intitulé « Territoires oubliés, mémoires

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Publié dans le dossier
Dom-Tom : Le temps des colonies
Temps de lecture : 2 minutes