De moins en moins de Russes

Une forte baisse démographique, due à la chute de l’espérance de vie et de la natalité,
mais aussi à des conditions de vie dégradées, inquiète les autorités.

Au dernier recensement (2002), la Russie comptait 145 millions d’habitants, et l’estimation officielle pour 2008 est de 142 millions. C’est le seul pays industrialisé à enregistrer une baisse régulière de ses habitants. Depuis 1991, année de la disparition de l’URSS, elle a perdu au moins 7 millions de citoyens. Et ce malgré le retour de douze millions de Russes des ex-Républiques soviétiques. Ce retour pratiquement terminé, le pays perd encore environ 850 000 personnes par an. Situation inquiétante qui…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Marlène Schiappa au tribunal

Société accès libre
par ,

 lire   partager

Poutine, une aubaine pour Washington

Éditorial accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.