Quelles protections pour les sociétés ?

Geneviève Azam  • 5 mars 2009 abonné·es

« La société du risque », produit dérivé de la finance globale, s’écroule sous les milliards de crédits « pourris » dont on ne sait que faire. Les États eux-mêmes ne sont plus en mesure de socialiser toutes les pertes. La crise sociale sera d’autant plus violente que les protections construites précédemment auront été sacrifiées avec la

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Temps de lecture : 4 minutes