Coupat : l’affaire dans l’affaire

Sébastien Fontenelle  • 16 avril 2009 abonné·es
Coupat : l’affaire dans  l’affaire

Julien Coupat, mis en examen au mois de novembre 2008 pour avoir prétendument dirigé à Tarnac (Corrèze), 356 habitants, une association de malfaiteurs à visées terroristes composée de huit de ses ami(e)s, incarcéré depuis cent cinquante jours à la Santé, doit sortir de prison. Maintenant. Il suffit de l’écrire, et tout devient plus simple. Julien Coupat doit sortir de prison, parce qu’au terme de longs mois d’une investigation que l’on présume rigoureuse, fondée sur des centaines d’heures de surveillance étroite, rien, dans le dossier constitué

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Publié dans le dossier
Gaza, trois mois après
Temps de lecture : 5 minutes