Ripaille médiévale

Florence Bouas et Frédéric Vivas exhument
l’un des premiers livres
de cuisine, rédigé
en 1420, concentré
de science et d’art.

Duc de Savoie, Amédée VIII réside tantôt à Genève, tantôt dans l’actuel département de Haute-Savoie, au château Ripaille. Le terme a pris depuis la valeur que l’on sait. Affaire de bombance. Amédée est le dernier antipape de la chrétienté, ascète convaincu au bout de l’existence. Mais avant, bel ordonnateur de boustifailles. Bon, bref, à tout seigneur, tout honneur : celui pour Amédée de « posséder » son queux, passé maître en casseroles, un certain Chiquart, auteur d’un ouvrage daté de 1420, Du fait de…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notfications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.