Tromperies sur les chiffres

Si les statistiques témoignent d’une augmentation des réfugiés en France, ils dissimulent les pratiques qui visent à éradiquer les demandes.

Jean-Claude Renard  • 16 avril 2009 abonné·es
Tromperies sur les chiffres

L’Office français de protection des réfugiés et apatrides (Ofpra) a rendu son nouveau rapport. En 2008, le nombre de personnes « protégées » a été de 11 441, bénéficiant d’un statut de réfugié reconnu. Une hausse de 30,2 % par rapport à 2007 (avec 8 781 personnes ayant accédé au statut). Les principaux demandeurs sont russes, serbes, maliens, sri-lankais, turcs, congolais, guinéens, haïtiens, mauritaniens et comoriens (pour le Mali et la Guinée Conakry, la demande d’asile, exponentielle, se lie aux

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Société
Temps de lecture : 3 minutes