Ça change…

Sur le thème de la métamorphose, un remarquable parcours autour de l’art contemporain.

Forcément, le sujet pousse du côté d’Ovide, s’étire jusqu’à Kafka, des trublions mythologiques à la vermine. La transformation a tôt inspiré les auteurs, marqués à la culotte par les artistes, émoustillés par les changements de forme, de structure, de nature. Parce qu’elle est probablement l’essence de l’art. À l’aube du premier millénaire, Ovide avait posé définitivement les rails sur le sujet, en deux cent cinquante légendes versifiées dans un maniérisme baroque. Une épopée alexandrine peuplée…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.