En Sarkozie

Parodie de démocratie « Une fois terminée son intervention, il quittera le congrès sans même écouter les réponses des représentants du peuple. » Qui imagine ainsi et sans trop de risque de se tromper la venue de Nicolas Sarkozy devant le Congrès, le 22 juin ? C’est la députée Verte de Paris, Martine Billard, qui annonce qu’elle n’ira pas à Versailles. « Que signifie cette parodie de démocratie ? s’interroge-t-elle. Le Parlement sera seulement réuni pour écouter une “conférence de presse” de Nicolas Sarkozy…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.