Mariages heureux

Le clarinettiste Peter Vermeersch pratique l’harmonie cocasse.

Denis Constant-Martin  • 25 juin 2009 abonné·es

Peut-on imaginer aujourd’hui une musique qui fusionne jazz et contemporain, écriture et improvisation, acoustique et électronique, organisation et

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Culture
Temps de lecture : 1 minute