Méchamment drôle

« Talking Heads » :
trois minicomédies
d’Alan Bennett sur les abîmes de la bêtise.
Un délice d’humour anglais.

Pierre Lescure est passé de la direction de Canal + à celle d’un théâtre privé parisien. Diriger ce genre de paquebot flottant sur les goûts variables du public et une situation financière tout aussi instable, c’est quelque chose comme la capitainerie du Titanic . Pour la fin de saison de la petite salle, il est allé chercher un spectacle du théâtre public, Talking Heads , d’Alan Bennett, produit par le Théâtre national de Toulouse et donné récemment au Rond-Point à Paris. Pas sûr que ça marche : il n’y a…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notfications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.