Dossier : Rwanda, Védrine s'explique

« Il faut désincarcérer le code pénal »

Délégué général de l’Observatoire international des prisons (OIP), Patrick Marest porte un regard critique sur la politique pénitentiaire actuelle, et prône une autre approche de la peine.

Politis : La vie en milieu carcéral s’est considérablement dégradée ces dernières années. Comment expliquez-vous cette situation ? Patrick Marest : Les préconisations ont été niées par les pouvoirs publics, donc elles n’ont pas été mises en œuvre. À partir du moment où l’on se refuse à mettre en place les réformes nécessaires, tout reste en l’état, voire empire. En 2000, les commissions d’enquêtes du Sénat et de l’Assemblée avaient conclu à l’unanimité leurs périples en prison par les termes : « une…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.