Lama

Cet article est en accès libre. Pour rester fidèle à ses valeurs, votre journal a fait le choix de ne pas se financer avec la publicité. C’est la seule garantie d’une information véritablement indépendante. Ce choix a un coût, aussi, pour contribuer et soutenir notre indépendance : achetez Politis, abonnez-vous.


Depuis 16 ans, Lama, village de Haute-Corse, vit, début août, au rythme d’un festival de cinéma qui fait le bonheur des touristes, mais qui, surtout, a permis de rendre accessible aux habitants de la région un cinéma de qualité. Qu’on en juge par le programme de cette 16e édition, qui se tient du 1er au 7 août : avec, entre autres, The Time that remains , d’Elia Suleiman, l a Terre de la folie, de Luc Moullet, Ander, de Roberto Caston, ainsi qu’une demi-douzaine de films très recommandables pour le jeune public. Un jury, présidé par Emmanuelle Devos, décernera un prix à l’un des 13 courts-métrages européens en compétition.


Festival du film de Lama, du 1er au 7 août, 20128 Lama, 04 95 48 21 60,

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.