Le prisonnier est un « sans-droit »

Thierry Illouz  • 9 juillet 2009 abonné·es

Une vraie loi pénitentiaire est une urgence, un besoin absolu. L’état des prisons et la condition des prisonniers en font une nécessité chaque jour plus aiguë. Et pourtant cette loi ne vient pas. La gauche elle-même l’avait promise, sans la promulguer jamais. L’abandonnant aux

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Publié dans le dossier
Rwanda, Védrine s'explique
Temps de lecture : 3 minutes