Les croisements de Paris

Le « jazz manouche » est remis à l’honneur par un CD et un concert.

La mode a popularisé l’appellation « jazz manouche » pour désigner un style qui fut inventé par le Quintette du Hot Club de France (HCF) dans les années 1930. Certes, le guitariste Django Reinhardt, qui détenait dans cette formation le pouvoir d’imagination, était d’origine manouche (c’est-à-dire tzigane de l’Europe du Nord), mais il ne faut pas oublier que bien d’autres musiciens contribuèrent à façonner et à faire évoluer ce style. En outre, la plupart des musiciens manouches ou gitans qui passèrent au…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.