Minijupe et sauce légère

Les éditions Laffont exhument une collection de livres de cuisine longtemps épuisée. Qui témoigne d’une époque, les années 1960-1970,
et reste d’actualité.

Des hommes de leur temps. C’est un peu ça, les représentants de la Nouvelle Cuisine. Les années 1960 sont celles de l’ébullition. Le Nouveau Roman et la Nouvelle Vague, depuis quelque temps, ont déjà imposé leur révolution. Leur style. L’électroménager prend le pas sur la mécanique. Bientôt, on ne gagne plus sa croûte, mais son bifteck, et Mai 68 cherche la plage sous les pavés. Les valeurs de la légèreté s’imposent, façon tergal et minijupe. Ces mutations ont leur influence sur les habitudes alimentaires.…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Waly Dia : « Je fais rire les gens qui luttent »

Société
par et ,

 lire   partager

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.