Retour en Algérie

Trois ouvrages récents explorent des points encore peu connus de l’histoire de la guerre d’Algérie et des premières années de l’Indépendance.

Denis Sieffert  et  Olivier Doubre  • 17 septembre 2009 abonné·es
Retour en Algérie

C’est sans doute le signe d’un passé qui a du mal « à passer ». L’histoire de l’accession à l’indépendance de l’Algérie continue de susciter de nombreux travaux d’historiens et de journalistes français. Trois d’entre eux, en cette rentrée, reviennent sur des épisodes troublés et souvent peu documentés de la douloureuse naissance puis des premières années du nouvel État. Comme le note d’emblée la journaliste Catherine Simon, (dernière) correspondante du Monde à Alger jusqu’en 1991, si « des milliers d’articles, des centaines de livres ont été écrits sur cette guerre », la plupart s’arrêtent « au seuil, au moment de l’Indépendance, sous le ciel fiévreux de l’été 1962 ». * L’auteure a choisi justement de s’intéresser à la construction de la République algérienne, en se

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Idées
Temps de lecture : 9 minutes