Le PS repasse devant les Verts

Politis  • 15 octobre 2009
Partager :

La 12e circonscription des Yvelines n’est pas la 10e circonscription. Contrairement à ce qui s’était passé il y a trois semaines du côté de Rambouillet, l’écologiste Alain Lipietz n’est pas parvenu à doubler le PS. Alors qu’il se voyait « en position de prétendre représenter la gauche et le centre (sic) au second tour, et même de battre la droite » , l’ancien député européen obtient 14,8 %, nettement derrière le maire socialiste de Poissy, Frédérik Bernard (photo) (21,9 %), qui affrontera donc au second tour le candidat de l’UMP, David Douillet (44,2 %). Si les Verts sont satisfaits d’un score en progression notable sur celui obtenu par leur candidat en 2007 (3,45 %), le PS est rassuré : en pourcentage il se maintient et fait oublier son recul des européennes.

Quel contour pour la gauche ?

Lundi, le délégué général du Parti de gauche, François Delapierre, candidat dans cette même élection partielle sous l’étiquette Front de gauche (4,9 %), attendait de « connaître les intentions » du candidat socialiste avant d’exprimer sa position pour le second tour. Estimant qu’il faut « rassembler la gauche sans exclusive, rassembler la gauche exclusivement » , il refusait par avance d’apporter la moindre caution à une alliance du PS avec le MoDem. À Poissy, Richard Bertrand, le candidat du parti de François Bayrou, qui avec 7,7 % a perdu près de 5 points depuis 2007, est le deuxième adjoint de Frédérik Bernard, le candidat socialiste qui affronte Douillet au second tour. Dans cette élection, le MoDem s’est toutefois clairement situé à droite en étant soutenu par le Nouveau Centre, une formation de la majorité de Nicolas Sarkozy.

Politique
Temps de lecture : 1 minute
Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don