Médée mal rajeunie

Florence Dupont
et Laurent Fréchuret tentent de moderniser
la sorcière d’Euripide
mais ne convainquent guère.

Gilles Costaz  • 15 octobre 2009 abonné·es

Laurent Fréchuret fait partie de cette nouvelle vague de metteurs en scène qui a pu prendre aux barons d’antan une partie des grands théâtres subventionnés. À Sartrouville, il a imposé le théâtre contemporain qu’il aime et monté

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Culture
Temps de lecture : 2 minutes