Mobilisation contre le sexisme

Politis  • 15 octobre 2009
Partager :

Pour Maya Surduts, animatrice du Collectif national pour les droits des femmes, la journée nationale du 17 octobre pour les droits des femmes s’annonce particulièrement mobilisatrice. « Le gouvernement n’a pas bien mesuré la signification que pouvait avoir la réduction des subventions du Planning familial. Les attaques contre les retraites des femmes ont également été un facteur d’une plus grande sensibilisation des syndicats et des partis de gauche. » Parmi les six thèmes de la mobilisation (égalité, solidarité, autonomie, liberté, dignité et laïcité), l’égalité au travail sera l’une des principales revendications. 82 % des salariés à temps partiel sont des femmes, et ces emplois précaires, souvent subis, permettent difficilement d’accéder à des postes à responsabilité. La majorité des travailleurs pauvres sont aussi des femmes, le RSA et les offres raisonnables d’emploi risquant de renforcer les inégalités.

À Paris, la manifestation partira de la place de la Bastille à 14 h 30. Plus d’informations sur le site
Politique
Temps de lecture : 1 minute
Soutenez Politis, faites un don.

Chaque jour, Politis donne une voix à celles et ceux qui ne l’ont pas, pour favoriser des prises de conscience politiques et le débat d’idées, par ses enquêtes, reportages et analyses. Parce que chez Politis, on pense que l’émancipation de chacun·e et la vitalité de notre démocratie dépendent (aussi) d’une information libre et indépendante.

Faire Un Don

Pour aller plus loin…

Patrice Bessac : « Nous ne pouvons pas laisser la France à l’extrême droite » 
Entretien 24 mai 2024 abonné·es

Patrice Bessac : « Nous ne pouvons pas laisser la France à l’extrême droite » 

Le maire communiste de Montreuil alerte sur la possibilité de l’arrivée du Rassemblement national au pouvoir, ce qui créerait, selon lui, un « nouveau système politique » auquel « les maires seront les premiers confrontés ». L’édile de Seine-Saint-Denis en appelle à toutes les gauches en vue de la prochaine élection présidentielle pour sortir de la minorité.
Par Lucas Sarafian
Nouvelle-Calédonie : « La position de la France dans le Pacifique est fragile »
Entretien 21 mai 2024 abonné·es

Nouvelle-Calédonie : « La position de la France dans le Pacifique est fragile »

La directrice de l’Observatoire géopolitique de l’Indo-Pacifique à l’Institut de relations internationales et stratégiques, Marianne Péron-Doise, revient sur les enjeux régionaux de la crise calédonienne.
Par Patrick Piro
« Les Kanaks ne renonceront jamais à l’indépendance »
Nouvelle-Calédonie 21 mai 2024 abonné·es

« Les Kanaks ne renonceront jamais à l’indépendance »

Le gouvernement porte la responsabilité des violences en Nouvelle-Calédonie, accuse Dominique Fochi, secrétaire générale de l’Union calédonienne, principal parti indépendantiste du pays.
Par Patrick Piro
« Si la coalition des droites l’emporte, cela pourrait entraîner la plongée vers le chaos »
Entretien 21 mai 2024 abonné·es

« Si la coalition des droites l’emporte, cela pourrait entraîner la plongée vers le chaos »

La tête de liste des Écologistes tente de défendre ses propositions proeuropéennes, comme le fonds de souveraineté écologique ou le droit de veto social. Et dénonce l’extrême droite de Jordan Bardella.
Par Vanina Delmas