Accouchement climatique

Les Américains iront tout nus au sommet de Copenhague sur le climat : leur Congrès n’aura pas eu le temps de voter la fameuse loi sur l’énergie et le climat qu’Obama et les environnementalistes de son pays auraient tant voulu brandir à la face du monde comme symbole de leur changement d’attitude. Ils participeront certes aux négociations, disputeront comme tous les autres la moindre virgule du compromis et signeront peut-être même l’accord final, s’il y en a un. Mais, pour espérer peser sérieusement sur…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.