Copenhague : l’heure du plan B

La conférence internationale de Barcelone, ultime réunion préparatoire au sommet des Nations unies, a pris acte de l’impossibilité de parvenir à un accord complet avant plusieurs mois.

Patrick Piro  • 12 novembre 2009 abonné·es
Copenhague : l’heure du plan B

On ne signera pas, à Copenhague, de traité de lutte contre le dérèglement climatique, tant les positions restent éloignées. C’est la conclusion de la conférence de Barcelone (qui s’est tenue du 2 au 6 novembre). Les négociations ne reprendront en plénière que dans la capitale danoise, lors du sommet des Nations unies (du 7 au 18 décembre). Copenhague pourrait donc se contenter d’enregistrer une déclaration politique « contraignante »

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Écologie
Temps de lecture : 4 minutes