« Une réforme régressive »

Nicole Borvo – présidente du groupe communiste, républicain, citoyen et des sénateurs du Parti de gauche – dénonce une remise en cause de notre modèle politique.

Michel Soudais  • 19 novembre 2009 abonné·es

Politis : Qu’est-ce qui motive votre opposition à la réforme des collectivités locales ?

Nicole Borvo i Au moment où la plupart des gens se préoccupent de leur pouvoir d’achat, de l’emploi, cette réforme est-elle une urgence ? Je ne le crois pas. Surtout quand on sait que ces collectivités servent d’amortisseur à

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Publié dans le dossier
La contre-révolution Sarkozy
Temps de lecture : 4 minutes