Centre Pompidou

Cet article est en accès libre. Politis ne vit que par ses lecteurs, en kiosque, sur abonnement papier et internet, c’est la seule garantie d’une information véritablement indépendante. Pour rester fidèle à ses valeurs, votre journal a fait le choix de ne pas prendre de publicité sur son site internet. Ce choix a un coût, aussi, pour contribuer et soutenir notre indépendance, achetez Politis, abonnez-vous.


Les personnels du Centre Pompidou étaient encore en grève au moment où nous mettions sous presse, ce mardi 1er décembre, mouvement entamé le 23 novembre. L’intersyndicale CGT, CFDT, FO, CFTC et UNSA de l’établissement public conteste l’application, à compter du 1er janvier 2010, de la règle du non-remplacement d’un départ à la retraite sur deux, qui est de mise dans la Fonction publique. Étant donné la pyramide des âges au Centre Pompidou, cela reviendrait à supprimer 26 emplois en 2010 et 23 en 2011. Par ailleurs, les personnels du Centre Pompidou ont applaudi « la décision de l’intersyndicale du ministère de la Culture d’appeler à une grève reconductible dans tous les établissements et services du ministère à partir du mercredi 2 décembre ».

En cause : la révision générale des politiques publiques (appelée plus couramment « RGPP »), destinée à faire réaliser des économies à l’État, et qui touche dorénavant les établissements publics culturels : musées, monuments, établissements d’enseignement supérieur, archéologie… Ce 2 décembre, le ministre de la Culture devait rencontrer les syndicats pour parler des réductions de postes. On verra si Frédéric Mitterrand est aussi à l’aise face à un conflit social que dans la « défense des artistes »…


Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.