Ivan Rioufol N’A Rien Contre Les Mahométans, Mais Il Aimerait Maintenant Qu’Ils Cessent Leurs «Érections Phalliques»

Sébastien Fontenelle  • 1 décembre 2009
Partager :

Ivan Rioufol, prédicateur droitier au Figaro de Serge Dassault (de l’UMP) et fameux éditocrate, juge, sur son blog, que les Suisses ont eu raison, mâme Dupont, de voter pour l’interdiction des minarets.

Ce n’est pas (du tout) du racisme: c’est «plutôt un acte de courage» , où «les Suisses ont décidé de passer outre les intimidations de l’ombrageux islam politique» .

Naturellement: Ivan Rioufol n’a rien contre les mahométans.

Penses-tu.

Ce n’est pas comme si le gars était rongé par d’incommodantes phobies.

Simplement: il estime que « l’islam (…) n’a pas besoin de signes extérieurs ostensibles pour exister ».

(Le bon musulman est un musulman discret.)

Puis, n’est-ce pas: les minarets, d’après le prédicant exalté du Figaro de Serge Dassault (de l’UMP)[^2], ont ceci de pénible qu’ils « emprut (e) nt la forme conquérante d’une érection phallique ».

Il est comme ça, Ivan Rioufol: quand il voit des minarets, il pense – aussi – à des bites.

Et ce n’est toujours pas (du tout) le signe d’une quelconque phobie – ou l’énième recyclage de clichés nauséabonds: c’est juste qu’il préfère les clochers.

[^2]: Qui précise avoir trouvé cet argument sous la plume d’un gros «intellectuel musulman» .

Publié dans
Les blogs et Les blogs invités
Temps de lecture : 1 minute
Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don