Quand les militants de l’UMP se lâchent sur le débat de l’identité nationale. Extraits…

Claude-Marie Vadrot  • 24 décembre 2009
Partager :

Le désormais célébre débat sur l’identité dite nationale a permis aux sympathisants et aux membres de l’UMP, avec l’appui des ministres qui se « lâchent » les uns aprés les autres dans les « débats de préfecture » ne réunissant que des néo-racistes, des députés et des maires plus ou moins rances, voire des ministres imprudents lâchant des phrases présentées ensuite comme « séparées de leur contexte » et des obsédés de l’Islam. En guise de cadeau de Noël, voici quelques extraits de ce que les gens du parti de Sarkozy peuvent lire sur le site qui leur est réservé. Depuis quelques jours, les caciques de l’UMP, comme les insultes et le mensonges s’accumulaient (un peu) trop, on fait le ménage. Ce qui donnera aux lecteurs un arrière-goût de ce qu’il y avait avant. Toutes ces citations sont garanties d’origine, y compris pour l’orthographe et la syntaxe…mais nous avons écarté celles qui auraient pu nous valoir une plainte pour incitation à la haine raciale ou racisme.

Je n’accepterai jamais que leur mémoire soit salie par des français qui haïssent notre pays et qui ne sont ici que pour profiter de nos avantages sociaux.
C’est pourquoi je considère ce débat essentiel.

Quand on n’a le pouvoir on l’exerce sans toujours demander l’avis de l’opinion sinon, ce n’est pas la peine de faire des elections et autant laisser la rue diriger le pays. c’est ce que vous faites en partie puisque les banlieus font la , loi et, qu’elles sont pretes à ce reveiller au moindre incident .avez-vous peur d’agir. si c’est le cas, laissez la place a cuex qui ont toujours defendus le drapeau et chante la marseillaise sans rien demander en retour.agissez au lieu de bavasser. a bon entendeur salut.

Être FRANCAIS! c’est de payer ses impots en france,tout citoyen qui n’accepte pas cela,doit être bani de la nationnalité Francaise,et de tous ces avantages:
exemple: les sportifs-les artistes-les riches bobos.
le dernier exemple:Anelka il doit disparaitre de nos frontieres,
lui et sa famille qui ont profité de nos impots,moi celte je n’accepte pas ce type de comportement.

Un drapeau,un hymne,un territoire,des valeurs solides culturelles,linguistiques,historiques font partie de l’identité nationale.Le respect de la république et de ses institutions font qu’un français est tel. Quiconque ne ressentant pas ces sentiments profonds ne peut appartenir pas à notre patrie. Une immigration qui ne répond pas à ces principes,une population qui n’a que des droits et aucun devoir ne peut faire partie intégrante du peuple Français.Il ne faut pas toujours tendre les mains mais les mettre au service de notre France.Rien n’est dû,tout se mérite.

Etre Français, c’est d’abord respecter notre culture, nos valeurs,, ,bref notre identité.
Comment peut-on continuer d’accepter que l’on voit planté dans la mairie pendant un mariage, le drapeau d’un pays étranger pour bien montrer aux Français et à leur représentants que l’on peut se moquer de nous en toute impunité!
Faudra-t-il donc en arriver à demander aux « extrémistes » qu’ils rétablissent un code du droit d’être Français ?
Que nos hommes politiques ouvrent les yeux et nous écoute !!!

Etre français aujourd’hui c’est respecter l’Histoire de la France, ses us et coutumes, c’est aimer la France, pas la bafouer en sifflant son hymne ou en remplaçant le drapeau français par un drapeau étranger comme à Toulouse dernièrement.
Au fait ont-ils été punis ces voyous ? Non, ben voyons, la france est un grand pays, pays des droits de l’Homme.
Pauvre France !
Quand nos hommes politiques oseront faire un référendum sur l’immigration alors oui ils pourront parler d’identité française.
Quand nos hommes politiques oseront agir fermement contre ceux qui n’aiment pas la France mais profitent généreusement de ses avantages sociaux, alors oui ils pourront parler d’identité nationale.
Avant cela, c’est du pipeau qu’ils nous jouent, comme toujours avant les élections.

La FRANCE a peut être pour vocation d’accueillir les étrangers mais pas ceux qui n’aiment pas notre pays. Les étrangers quels qu’ils soient doivent respecter les us et contumes de notre pays et pas nous imposer leurs croyances que nous rejettons avec la plus grande fermeté.
Si nous persistons a tout accepter dans peu d’années nous serons devenus nous aussi musulmans.
Ou est notre fierté nationale ?.

Etre français aujourd’hui, c’est exprimer le souhait d’avoir des gouvernants forts, des types ou des femmes de la trempe de Jeanne d’Arc, Clémenceau, de Gaulle, des gens qui écoutent les cris du peuple français. Ces cris d’inquiétude devant leurs tergiversations face à des groupes violents qui ne semblent vouloir que la perte de la France pour pouvoir mieux se l’approprier. Ces violences, ces incendies, cette terreur que font régner ces nombreux groupuscules arrangués par les fous de Dieu, doivent être éradiqués sans complaisance, sans haine, mais surtout sans crainte. Tous ces malfaisants doivent être mis hors d’état de nuire. Allons enfants de la patrie……ne laissons plus les voyoux souiller notre drapeau et le brûler pour le remplacer par la banière du pays qu’ils vénèrent comme ce fut le cas à Toulouse il y a quelques jours. Nous comptons sur la lucidité et le courage de nos dirigeants et en particulier de notre Président. « La peur doit changer de camp » est une promesse non tenue pour l’heure. C’est tout ça être français. Il faut combattre fermement cette volonté affichée de domination par l’imposition de règles qui ne sont pas les nôtres: le foulard, la burka, les minarets etc.

Etre français, c’est apprendre la Marseillaise, c’est parler notre langue,s’intégrer soi même par son attitude à la française, manger à la française, avoir une seule femme légitime et non x femmes et Xx…..enfants, vivre à la française sans voile où que ce soit sur notre territoire,si on conteste tout de notre France le mieux c’est de repartir là où tout semble mieux aux insatisfaits de notre France: religion, nourriture, vie sociale etc…
Les minarets et les mosquées n’ont rien à faire ici, les Eglises ne fleurissent pas là bas, quand on rentre dans une mosquée on doit se déchausser alors qu’on tombe le voile en France ou à défaut on repart.

Publié dans
Les blogs et Les blogs invités
Temps de lecture : 5 minutes
Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don