Un autre rapport à la politique

Avec Europe Écologie, les écologistes sont convaincus de pousser une dynamique novatrice, et se défendent de sacrifier
à une simple stratégie électoraliste.

Patrick Piro  • 10 décembre 2009 abonné·es

En général, les écologistes jurent qu’il n’a pas été établi de listes systématiques de noms à contacter. D’autres reconnaissent que des « profileurs » se sont mis en chasse. Daniel Cohn-Bendit, surtout, agace les Verts. L’une de ses dernières tentatives de débauchage : Martin Hirsh, le haut-commissaire aux Solidarités actives du gouvernement Fillon. Franck Laval, porte-parole de l’association des Amis d’Europe Écologie, se justifie sans complexe. « Dès juin, notre première bataille a été de réfléchir à des têtes de liste incarnant l’ouverture » . Ainsi, pour la magistrate Laurence Vichnievsky, en Provence-Alpes-Côte-d’Azur : « Un cas très intéressant. Sa candidature apparaîtra

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Publié dans le dossier
Régionales : des Verts très ouverts
Temps de lecture : 7 minutes