La force du dialogue

Plusieurs initiatives tentent de créer des ponts entre les policiers et le public. Opération marketing ou démarche salutaire ?

Ingrid Merckx  • 21 janvier 2010 abonné·es

« Et vous ? Vous avez tous 18/20 dans la classe ? » , rétorque ce gardien de la paix chargé d’intervention en milieu scolaire lorsqu’un élève lui demande pourquoi certains policiers ­dé­rapent. «  L’important, c’est d’être franc, de montrer qu’on ne cache pas la réalité, de faire preuve de transparence,

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Publié dans le dossier
Quelle police voulons-nous ?
Temps de lecture : 3 minutes