On fermait nos gueules…

Sébastien Fontenelle  • 28 janvier 2010 abonné·es

Comme pour qui douterait encore, nonobstant l’évidence, du caractère total(itair)ement obscène de la droite régimaire qui étend sur nous son emprise – et qu’il faudra bientôt remettre aux poubelles de l’Histoire : le Journal du dimanche , propriété (privée)

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Publié dans
De bonne humeur

Sébastien Fontenelle est un garçon plein d’entrain, adepte de la nuance et du compromis. Enfin ça, c’est les jours pairs.

Temps de lecture : 3 minutes