Roman spectral

« Entrée des fantômes », de Jean-Jacques Schuhl, déçoit, faute d’une langue ou d’un point de vue qui transcendent le récit.

Christophe Kantcheff  • 21 janvier 2010 abonné·es

Jean-Jacques Schuhl est un écrivain à éclipses. Après avoir publié deux petits livres au cours des années 1970 dans la riche collection de Georges Lambrichs, « le Chemin », Jean-Jacques Schuhl avait surpris son monde en revenant, en 2000,

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Culture
Temps de lecture : 2 minutes