Une brillante réponse à l’islamophobie

Un ouvrage collectif récuse la thèse de mondes chrétien et musulman étrangers l’un à l’autre.

Yves Salesse  • 21 janvier 2010 abonné·es

Dans l’actuelle bataille des idées, l’ouvrage collectif les Grecs, les Arabes et nous n’a pas eu l’écho qu’il mérite, tandis que celui auquel il répond a bénéficié d’une couverture louangeuse. Quatorze universitaires et chercheurs (sous la direction de Philippe Büttgen, Alain de Libera, Marwan Rashed et Irène

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Idées
Temps de lecture : 3 minutes