Décès d’un candidat, mort d’un blog libre

Michel Soudais  • 21 février 2010
Partager :

Gilles Suze, militant du NPA, est décédé lundi, peu après le dépôt officiel des candidatures, d’un infarctus, à l’âge de 61 ans. Il était et demeurera, c’est le règlement électoral a rappelé la préfecture, à la tête de la liste «Alternative à gauche» pour les régionales en Charente-Maritime. Une liste NPA-Fase (Fédération pour une alternative sociale et écologique)-Alternatifs.

La campagne continue. Ainsi va la politique. «On va faire compagne pour lui, il va rester notre tête de liste et on essaiera d’obtenir un résultat électoral correct en sa mémoire» « , a declaré à Claire Sartre-Loubignac, membre de la Fase et n°2 de la liste qui a ajouté que ce disparu allait «manquer pour construire localement une unité à la gauche du PS» .

Je ne connaissais pas personnellement Gilles Suze mais j’avais pris l’habitude de le lire. Son blog «Il y aura… le NPA de l’intérieur» était une source d’information et de réflexion trop rare pour ne pas être mentionnée, fût-ce à titre posthume.

Avant que ces pages disparaissent avec lui, je vous invite à les lire.

Temps de lecture : 1 minute
Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don