Les femmes donnent de la voix

Deux films présentés au Fipa abordent des thèmes tabous en Iran : la virginité et le fait,
pour une femme, de chanter en public.

Jean-Claude Renard  • 11 février 2010 abonné·es

La caméra suit les visages de près, d’une femme à l’autre. Elle accompagne. Elle recueille les paroles dans des pièces fermées. D’une part, un tribunal ; d’autre part, une salle d’attente de sage-femme. Les mots se cherchent, butent, hésitent. Pas facile de s’exprimer sur la virginité en Iran. Ou plutôt sur les conditions de sa propre virginité, ses obligations, ses conséquences.

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Médias
Temps de lecture : 4 minutes