Récidive

Sébastien Fontenelle  • 18 février 2010
Partager :

Ériconoclaste Zemmour – le gars, tu sais, qui a de si grosses parties génitales, qu’il ose dire tout haut les saletés qui se profèrent habituellement aux fins des banquets phobiques -, n’est pas du tout content: «On prétend que les races n’existent pas» , s’offusque-t-il.

(C’est là.)

Et ça lui fait de la peine, à Ériconoclaste Zemmour, qu’« on prétend (e)» ça: il sait, lui, que les races existent, et n’a de cesse que d’en convaincre les incrédules.

(C’est même devenu, semble-t-il, un fondement de son courageux combat – son Kampf , ainsi qu’on dit quand on a fait allemand première langue – contre les tabous qui empêchent le plein épanouissement des fiertés occidentales.)

Le gars est bien de son temps, et bien dans son air – qui pue.

De plus en plus fort.

Publié dans
Les blogs et Les blogs invités
Temps de lecture : 1 minute
Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don