Braderie néolibérale

L’Europe signe des accords bilatéraux avec la Colombie et le Pérou, au détriment des populations locales.

Clémentine Cirillo-Allahsa  • 11 mars 2010 abonné·es

L’Union européenne (UE) a conclu un traité de libre-échange avec le Pérou et la Colombie, alors que l’Équateur, la Bolivie et les organisations de la société civile viennent de rappeler les risques engendrés par de tels accords

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Temps de lecture : 2 minutes