Dossier : Cinéma : le spectateur a-t-il le choix ?

Crise européenne : deux tabous sont tombés

Les attaques spéculatives, jusqu’alors orientées contre la Grèce, se sont étendues à l’Espagne et au Portugal, dont la note a été dégradée par les agences de?notation. Le tour de l’Italie et de l’Irlande pourrait bientôt venir. Or, l’Espagne comptait, avec l’Irlande, parmi les meilleurs élèves en matière de discipline budgétaire avant la crise. Ces pays sont, depuis, ceux où la conjoncture et les comptes publics se sont le plus dégradés. S’appuyant sur les circonstances exceptionnelles mentionnées dans…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.