En Sarkozie

Politis  • 20 mai 2010
Partager :

Cocorico !

C’est en voisin que Christian Estrosi, maire de Nice, a assisté au Grand Prix de formule 1 de Monaco. Mais le ministre chargé de l’Industrie n’a pas raté l’occasion de s’extasier, dans un communiqué, sur la « victoire historique pour l’industrie automobile française » que représente la présence de « trois moteurs Renault sur le podium » . Indiquant avoir félicité le directeur général de Renault et toute l’équipe « pour cette extraordinaire performance », le ministre s’est déclaré « très fier de l’industrie automobile française » . On a les succès que l’on peut.

Lagarde croit…

Au premier trimestre, le PIB n’a augmenté que de 0,1 %. Néanmoins, Christine Lagarde table toujours sur une croissance de 1,4 % cette année et 2,5 % en 2011, un objectif « ambitieux » mais « plausible » selon elle. L’explication de la ministre de l’Économie, confiée à France-soir (17 mai), tient plus des arts divinatoires que de la prévision : « Quand on a des chocs à la baisse brutaux, dit-elle, on a bien souvent ensuite des chocs à la hausse pas moins brutaux. » Il suffit d’y croire.

…et espère

Dans le même entretien, la ministre de l’Économie assure que le marché de l’emploi est « dans une période de stabilisation évidente » . Évidente ? De son propre aveu, nous sommes passés de « 60 000 demandeurs d’emplois supplémentaires chaque mois » l’an dernier à «  une moyenne de 5 500 depuis le début de l’année » . Le chômage continue donc d’augmenter, mais Mme Lagarde « espère qu’avec la croissance qui revient, [il] va reculer ». Si Bercy en est réduit à espérer…

Les échos
Temps de lecture : 1 minute
Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don