Un suppo à l’eucalyptus

Sébastien Fontenelle  • 13 mai 2010 abonné·es

Comme prévu : « la crise grecque », ainsi qu’on dit quand on est bien élevé(e), va justifier, ici (encore), une accélération du rythme des coups portés aux pauvres, à qui Celui Dont Le Nom Ne Doit Plus Être Dit (vu le niveau de sa cote de

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Publié dans
De bonne humeur

Sébastien Fontenelle est un garçon plein d’entrain, adepte de la nuance et du compromis. Enfin ça, c’est les jours pairs.

Temps de lecture : 3 minutes