Dossier : Une défaite du journalisme

« En France, la filiation est sacralisée »

Le droit à l’adoption par des couples homosexuels avance dans de nombreux pays. La France, en revanche, persiste à empêcher cette mesure d’égalité. Une résistance qui témoigne d’une volonté de naturaliser l’ordre social.

Politis : À la veille de la Gay Pride 2010, diriez-vous que la revendication pour autoriser l’adoption d’enfants par les couples de même sexe constitue aujourd’hui l’un des derniers combats pour l’égalité des droits en France par rapport aux couples hétérosexuels ? Éric Fassin : C’est effectivement un enjeu actuel, car l’adoption reste un point de forte résistance à l’égalité des droits. Toutefois, si cette bataille est la dernière en date, elle n’annonce certainement pas la fin des revendications. En…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Grève du 13 janvier dans l’Éducation nationale : dans le cortège, le malaise est partout

Sur le vif accès libre
par et ,

 lire   partager

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.