Dossier : Pétrole : pourquoi les accidents vont se muliplier

Les forages offshore en zone rouge

La catastrophe du golfe du Mexique livre des enseignements inquiétants sur les conditions de l’exploration pétrolière en mer, aux risques sous-estimés malgré son importance croissante.

«Un 11 Septembre écologique ! », a osé le président états-unien, Barack Obama, pour qualifier la marée noire générée par l’explosion de la plateforme pétrolière Deepwater Horizon, exploitée par le pétrolier britannique BP au large de la Louisiane. Alors qu’une bardée de rapports et d’enquêtes sont en cours, on en sait déjà suffisamment sur les circonstances du drame pour comprendre qu’il éclaire d’un jour nouveau et inquiétant les forages en mer. L’offshore de plus en plus complexe. À 1 525 mètres sous…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.