Simplement l’égalité des droits

Olivier Doubre  • 24 juin 2010 abonné·es

Toutes les études sérieuses s’accordent sur le sujet : les enfants adoptés et élevés par des couples de même sexe ne montrent pas plus de troubles que les enfants d’hétérosexuels, adoptés ou non. Aussi, l’argument sans cesse ressassé par les tenants conservateurs d’une prétendue famille traditionnelle, arguant qu’un enfant aurait obligatoirement

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Publié dans le dossier
Une défaite du journalisme
Temps de lecture : 2 minutes