Altermondialisme : des mouvements au ralenti

Le Forum social européen d’Istanbul a tenté d’apporter des réponses à la crise européenne. Mais l’étape turque a faiblement mobilisé, et le rassemblement s’interroge sur son avenir.

L’avenue Istiklal, un kilo­mètre pour piétons, charrie de jour comme de nuit un fleuve continu de badauds. Une jeunesse hip-hop y côtoie des femmes voilées, les restaurants sont bondés. Cœur moderne d’Istanbul, elle trépide sans relâche. Le 1er juillet, sa rumeur a été parasitée une heure durant par un autre flot compact : la manifestation organisée par la Marche mondiale des femmes en prélude à l’ouverture du Forum social européen 2010 (FSE). Slogans pour la paix, la fin des discriminations, la résolution…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.