Autoroutes des vacances

Cet article est en accès libre. Pour rester fidèle à ses valeurs, votre journal a fait le choix de ne pas se financer avec la publicité. C’est la seule garantie d’une information véritablement indépendante. Ce choix a un coût, aussi, pour contribuer et soutenir notre indépendance : achetez Politis, abonnez-vous.


Cela s’appelle de la prévention des embouteillages… téléphoniques : alors que le trafic estival va générer son lot de mécontentements chez les élus locaux, le ministre de l’Écologie prend les devants et vient de donner son feu « vert » à la construction de trois nouvelles autoroutes, chapitre décidément martyr du Grenelle ! La Castres-Toulouse, le doublement de l’A9 à Montpellier, et la modification de la RN 154 Orléans-Dreux. Les arguments défavorables à ces projets sont légions : antiécologiques, saboteurs des efforts en faveur du rail, de choix économiques locaux, d’aménagements urbains, etc.
Et histoire de les étayer, France Nature environnement  s’est penchée sur le bilan de l’ouverture, l’an dernier, du tronçon A9 Artenay-Courtenay. Beau succès : les prévisions de trafic ont été gonflées de 50 % par rapport à la circulation constatée !


Haut de page

Voir aussi

Grève du 13 janvier dans l’Éducation nationale : dans le cortège, le malaise est partout

Sur le vif accès libre
par et ,

 lire   partager

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.