Bruno Spire : « Pas de volonté claire contre le sida »

Le plan gouvernemental contre l’épidémie de sida pour les cinq ans à venir sera bientôt publié. Selon le président de l’association Aides, Bruno Spire, les mesures pressenties sont insuffisantes.

Olivier Doubre  • 8 juillet 2010 abonné·es
Bruno Spire : « Pas de volonté claire contre le sida »
© PHOTO : FEFERBERG/AFP

Politis : De ce que vous avez pu en connaître jusqu’à présent, quelles sont les grandes lignes du prochain plan gouvernemental contre le sida ?

Bruno Spire : D’après ce que l’on sait, il n’y aurait que de petites lignes, des mesurettes pour ­optimiser ce qui se fait déjà, et pas de direction générale. C’est ce que l’on redoute aujourd’hui : à la veille de la publication de ce plan par le ministère de la Santé, annoncée pour la mi-juillet, il semble qu’il n’y ait pas de

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Société
Temps de lecture : 6 minutes