Le PS tourne la page

Nouvel hymne, nouveau mode de fonctionnement... Les socialistes rénovent leur parti en espérant bientôt rénover pareillement la République abîmée par trois ans de sarkozysme.

La convention nationale du PS sur la rénovation n’était qu’une formalité. Elle n’a donc pas déplacé les foules militantes. Samedi, un peu moins de 500 sièges avaient été dressés dans une salle du Carrousel du Louvre plus habituée à servir de cadre aux défilés de mannequins qu’aux orateurs politiques. Mais, en adoptant à la quasi-unanimité un processus de rénovation lancé par Martine Aubry l’an dernier à La Rochelle, les socialistes ont ouvert la course à la présidentielle de 2012. Déjà largement approuvée…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Grève du 13 janvier dans l’Éducation nationale : dans le cortège, le malaise est partout

Sur le vif accès libre
par et ,

 lire   partager

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.