Un voyage immobile

François Marthouret surprend dans un texte méconnu de Ionesco.

Gilles Costaz  • 1 juillet 2010 abonné·es

Eugène Ionesco publia en 1973 un roman, le Solitaire , qui ne fit pas grand bruit (avant que l’auteur n’en tire une pièce, Ce formidable bordel

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Culture
Temps de lecture : 1 minute