L’« énorme responsabilité » du PS

Pour leur université d’été à La Rochelle, les socialistes ont su taire leurs divisions. Martine Aubry a esquissé une « autre France », un projet pour 2012 qui s’inscrit nettement contre la politique menée par Nicolas Sarkozy.

Après le PS, la France. L’an dernier à La Rochelle, Martine Aubry s’était essentiellement adressée aux militants socialistes, sonnés par la défaite des européennes et encore traumatisés par le congrès de Reims, leur promettant de rénover leur parti « de A à Z » . Dimanche dernier, devant plusieurs milliers de militants, c’est aux Français que son discours était destiné. « Nous serons prêts pour 2012 et nous ne décevrons pas » , leur a promis la Première secrétaire du PS, précisant que l’ambition de son…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.