Une action de masse pour l’écologie

À quelques semaines des élections de mi-mandat, la gauche américaine n’a guère le moral. C’est encore bien pire au sein de la mouvance écologiste, où l’ambiance est carrément sinistre. À la limite, s’ils osaient faire abstraction des enjeux purement sociaux, les environnementalistes se ficheraient bien de la couleur politique des nouveaux élus de l’Amérique. Les écolos viennent de se prendre une claque retentissante avec l’abandon définitif du projet de loi sur l’énergie et les changements climatiques. Le…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.