Boues rouges : les écologistes accusent

Selon des révélations d’associations, des négligences expliqueraient la rupture d’un bassin de stockage de déchets toxiques, la plus grave catastrophe écologique du pays, comme l’admet le gouvernement.

Patrick Piro  • 14 octobre 2010 abonné·es
Boues rouges : les écologistes accusent

L’alerte au raz-de-marée toxique est loin d’être levée dans l’ouest de la Hongrie. Lundi 4 octobre, une paroi du gigantesque bassin de stockage de déchets de l’usine d’aluminium d’Ajka s’effondrait, précipitant près d’un million de mètres cubes de boues rouges dans la vallée de la rivière Marcal. Une semaine plus tard, 4 000 travailleurs s’activaient, avec 300 machines, pour gagner une course contre la montre : la construction d’une digue de contention longue de 1 500 mètres, en aval d’une autre fissure. Une nouvelle rupture de la paroi – « imminente » selon les experts – pourrait doubler l’ampleur de la

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Écologie
Temps de lecture : 3 minutes

Pour aller plus loin…