Les dominés du capitalisme

Un travail ethnographique et sociologique à la rencontre des personnes paupérisées dans le monde. Une population bien plus homogène qu’on ne le croit.

Politis : Dans votre introduction, vous écrivez avec Daniel Terrolle, qui a dirigé cet ouvrage avec vous, que « l’ethnographie est aussi un sport de combat », par référence à la sociologie de Pierre Bourdieu, qui avait été qualifiée ainsi. Y a-t-il un côté militant dans votre démarche ? Patrick Bruneteaux : Nous ne voulions pas nous situer dans une dimension politique même si, en arrière-plan, il y a bien toujours des effets et des intérêts politiques à la base de toute recherche. Notre formation auprès de…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents