« Sarkozy est à côté de la plaque ! »

Victimes de discriminations depuis sept cents ans, les gens du voyage, français, ne se considèrent ni comme nomades ni comme sédentaires, mais comme voyageurs. Rencontre à Tournefeuille, près de Toulouse.

Philippe Bertrand  et  Armelle Parion  • 7 octobre 2010 abonné·es
« Sarkozy est à côté de la plaque ! »

Robert Zigler aime raconter qu’il a reçu Claude Nougaro chez lui ou a correspondu avec Lionel Jospin. Cet homme chaleureux de 71 ans, dont le charisme frappe, vit à Tournefeuille (Haute-Garonne) depuis vingt et un ans avec Marie, sa femme, à côté de ses enfants et petits-enfants. Il revient facilement sur sa vie, évoque notamment la guerre d’Algérie, où il s’est battu sous le drapeau français, et rappelle l’engagement de son père et de son grand-père dans les deux guerres mondiales. Le patriarche, « gitan et français » , dit-il, préside depuis des années l’association tsigane toulousaine La Goutte d’eau. À ce titre, il a conseillé, voici une dizaine d’années,

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Société
Temps de lecture : 7 minutes